Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

Vendredi, me voilà parti, bien vaillant au boulot.

Qu'est ce qui peut bien pousser un type à partir un vendredi avec allégresse au boulot ? La folie ?

Que neni.

Simplement, je suis allé bosser avec mon paramoteur (pas EN paramoteur). Un petit vol était programmé pour la fin de la journée. Bossant à Cergy, je suis bien avancé pour aller à Authevernes, c'est au bout de la rue, en quelque sorte :-)

La pointeuse rassasiée de mes horaires quotidiens de boulot, je suis autorisé à quitter mon cher bureau pour 2 jours.

Et hop ! Me voilà sur le terrain, à pied d’œuvre.

Ce que j'aime dans le paramoteur, c'est que l'on fait des rencontres fréquentes et sympathiques. Ce soir, j'arrive en même temps qu'un camping-cariste-paramotoriste.

Mais il n'y avait pas que nous... Non. Un autre s'était invité aussi, de cette façon qui ne supporte pas l'opposition, disons un peu musclée.... Oui, le vent.

Je pensais pouvoir m'exercer au gonflage en attendant qu'il se calme un peu pour voler.

J'ai à peine sorti la voile du sac que je l'y ai remise de force. Impossible de la gonfler sans se faire emporter; La technique du cobra n'y change rien.

J'ai mesuré des pointes à plus de 30km/h au bout de mon bras et une moyenne qui tournait à un peu plus de 20.

Sur ces entre faits, Yves arrive, suivi d'un autre. On papote, on boit du cidre, et on goute une belle tarte aux prunes.

Bref, le temps passe, le vent ne mollit pas.

Nous rentrons, sans avoir volé certes, mais avec la satisfaction d'avoir passé une soirée au grand air, simplement.

Tantôt ! :-)