Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

 

Je vous fais grace de mes souvenirs de vacances, vous ne méritez pas ça !

 

Toujours est-il que des vacances sans Ma Normandie et Mon Village ne seraient pas des vacances.

 

C'est d'autant plus vrai que Madame accepte de transformer la voiture en chameau version très lourde.  Je m'explique : 

Coffre sur le toit et le paramoteur sur la plate-forme à  l'arrière... Dans cette configuration, il ne s'agit pas de perdre un truc dans la voiture, blindée du coffre au passager avant...

 

Pour faire rapide :

- Le 28 juillet : petit tour dans les environs pour repèrer un champ convenable et séance de gonflage pour tester le lieu (45 minutes). C'est un champ moissonné avec quelques ballots de paille, mais il fera l'affaire. Il n'est pas trop proche des lignes électrique ni des bosquets d'arbres et ce quelque soit la direction éventuelle du vent.

 

- 30 juillet : Petit vol, petit tour de terrain. Il est 19h00 et ça ballote un peu (trop) pour moi. D'autant que je tourne toujours à droite.  Je n'aime pas la configuration, je rentre. Pas de photo, car difficile de lacher une commande tout en la gardant au neutre.

 

- 1 août : Une folle tentative ! Le vent étant établi depuis quelques jours, impossible de voler. Or, ce soir il semble baisser. Puis non, il reprend, puis il baisse, puis il reprend... Un vrai vent Normand : "P'têt bin qu'j'vais baisser p'têt bin qu'pas; faut voir". Bref, à 21h30 il baisse, pour de bon !

 

Une folle course contre la montre s'engage alors !

 

La nuit aéronautique est prévue à 22h21 précisemment.

Je suis à 7 minutes du champs.

Le temps de tout charger d'y aller, de me mettre en place (sans rien négliger dans la précipitation et surtout pas le préchauffage) je calcule que je dois pouvoir m'offrir un tour de terrain avant l'heure fatidique.

 

Ce n'est pas que mon paravroum se changera en citrouille à 22h21, mais, comme nous bénéficions d'une réglementation aussi légère que nos aéronefs, il est de bon ton de la respecter au mieux...

 

Bref, me voilà en ordre de vol ! Le vent est vraiment tombé. Ce sera un décollage dos voile.

La visibilité est faible je l'avoue.

Je recule de deux pas, accélère ma course et le moteur et.... las ! Les paillis ont accrochés les suspentes sur un coté et la voile monte de travers. Couper le moteur, demi-tour et tout s'affale.

Il est 22h10. Je n'ai plus le temps de me mettre en place.

Tant pis.

 

En souvenir, je vous offre ces quelques photos prises. Un bon souvenir tout de même !

 

Normandie nuit aéro 1

 

Normandie nuit aéro 2

 

Normandie nuit aéro 3

 

Normandie nuit aéro 4Oui ! Cette photo a été prise le même soir ! Un petit coup de flash associé à une vitesse lente permets de genre de rendu. Cela s'appelle du fill in. La fonction est disponible sur nombre de compact, la preuve !

 

Je n'ai pas volé cette fois là, mais je suis content d'avoir tenté le défi !

 

Promis, il y aura des vues aériennes ! Patientez un peu ! Au point ou vous en êtes, un mois de plus ou de mois, cela ne se verra pas !

 

Tantôt !

Tag(s) : #Paramoteur