Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour,

 

En mai, en mal de vol à cause d'une belle metéo bien venteuse, je suis également en manque d'inspiration.

 

Aussi, vous voudrez bien excuser ma tentative de parodie du Tartuffe qui passe du sein au vent... J'aime bien les deux, les premiers sans trop de modération, l'autre en légère brise seulement.

 

Et c'est là que le bas blesse (décidemennt...)

 

Le vent, fripon, me nargue.

Il souffle fort le diable, trop. Et rien ne vole. Je m'explique.

 

Il souffle trop fort pour que raisonnablement je me décide à charger le paramoteur et tous ses "petits" accessoires (voile, casque, radio etc.) dans la voiture pour une petite heure de ballade automobile avant un hypothètique vol. Les statistiques sont trop hasardeuses. De plus, je suis trop jeune dans cette activité pour me lancer dans une tentative de record de distance, de vitesse, ou des deux à la fois. Donc je ne vole pas.

 

Il souffle trop fort et abaisse les températures. Aussitôt, les jupes s'abaissent aussi, ou plutot se rallongent. Bref, trop de voile à soulever, rien ne vole non plus de ce coté...

 

Donc rien ne vole.

 

N'allez pas croire que je cultive ma sinistrose (mal bien français au demeurant) ! Loin de là car les beaux jours sont bien agréables, ils  vont continuer et le vent finira bien par baisser (avec deux S, ne vous méprenez pas !) un jour. Alors, à ce moment là...

 

En attendant, je navigue sur les blogs de ceux qui volent et me perfectionne sur mon nouvel hélicoptère d'intérieur.

Un comble pour finir ce post ? En 1 an, j'ai fait plus d'heure de vol "en hélicoptère" avec des lipo de 6 minutes qu'en paramoteur avec un réservoir de 10 litres !!! Incroyable, non ?!

 

Merci de votre attention,

Bons vols

 

Dobol

 

Tag(s) : #Paramoteur