Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

Aujourd'hui, nous allons causer de mon porte-paramoteur.

Après quelques trajets engin démonté dans le coffre, j'ai vite compris l'intérêt d'un porte-paramoteur. Sans quoi, je partais en vacances sans ma famille, ou plus exactement, avec ma famille mais sans le paramoteur....

J'ai donc fait quelques recherches sur internet et suite à des réponses très sympatiques de pratiquants je me suis décidé à construire le mien.

Bricoleur comme pas deux je me suis guidé sur les recommandations de Naked qui a gentiment mis des photos très explicites de la chose sur son blog. Je me suis lancé dans l'aventure....

Base du porte-paramoteur : Plateforme universelle THULES

Précision : On peut s'en douter, mais il faut au préalable une attache remorque installée sur le véhicule.


Aménagement de la base : Contre-plaqué marine

Dimensions : (l)50cm x (L)85cm x (h)0,5 cm

J'ai prévu une échancrure pour manipuler l'attache sur la boule de remorquage 10 x 22 cm,

La plaque est fixée sur la base par 10 boulons complets (tête de 50) rondelles en dessus et en dessous.

Suggestion : prendre des boulons indéserrables.

Précision : Les trous existent déjà sur les barres de la base. Il suffit de percer la plaque aux bons endroits.

Fixations du paramoteur : 6 equerres

Dimensions : (l) 3cm x (L) 10cm x (h) 6.5 cm

Chaque équerre est fixée à la plaque par deux boulons (tête de 4.8) rondelles en dessus et en dessous.

4 équerres (paires avant et arrières) servent à la fixaxtion en passant deux tiges filetées boulonnées (à une extrémité par un boulon indéserrable. Lorsque je les enfiles, j'ajoute une gaine d'isolant pour tuyau, histoire de protéger un peu les montants du paramoteur).

2 équerres du milieu servent à renforcer le maintien latéral.

Gros plan sur la fixation des équerres

Le porte-paramoteur termine V1


Utilisation en route : J
'ai fait fort : J'ai terminé tout ce petit bricolage la veille d'un départ en vacances (ce qu'il ne faut jamais faire, évidemment). J'ai donc juste fait un tour de quartier de nuit avant le départ, histoire de me familiariser avec le bazar et tester les attaches.... Chaud !

En fait, j'ai sécuriser le  tout en passant une sangle à cliquets par le dessous et une attache haute sur la barre verticale.

J'ai enveloppé le moteur et l'hélice dans un grand sac plastique épais orange. C'est bien visible et en plus, cela protège de la pluie (et j'en ai eu au cours des 400 km pour les vacances !)

Le tout s'est très bien comporté sur autoroute (penser à prendre au manuel, la cage dépasse le toit de la voiture, en l'occurence une Xsara berline) et sur route.

Améliorations à apporter : Pour la V2

Les équerres ne sont, au final pas très bien centrées (un chouillat, il est vrai). C'est donc à revoir.

Elles sont un peu souples (sur la photos, on peut voir celle en haut à gauche  un peu pliée vers l'avant).

La prochaine version sera en métal avec des fixations différentes, plus simples et plus pratiques à mettre en oeuvre (type pince).

Dès que possible, je vous mettrai une photo de l'installation avec le paramoteur.

Dès que j'aurai la V2 (je la ferai faire, en métal) je vous la mettrai également sur le bog.

Merci pour votre attention et n'hésitez pas à poster vos commentaires.

Bien à vous !






Tag(s) : #Paramoteur