Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

Ce post, comme tous les autres, est bel est bien consacré à l'aviation, soyez rassuré cher lecteur.

Je vous avertis seulement que je suis un peu énervé par le vent qui ne faiblit pas et me cloue au sol. Alors peut être trouverez vous mon message un tantounet aigrelet, mais bon, cumuler la frustration et la lecture matinale d'une information comme celle là sur Metro ne fait réagir.

Vous en conclurez évidemment ce que vous voulez, c'est cela après tout la liberté ! :-)

Je lis donc ce matin le repentir de notre Premier Ministre. C'est bien. Il aura fallu 5 jours de pression pour lui faire admettre sa bourde, mais il aura finit par le faire. Promis, juré, il ne recommencera pas. Un bon point.

Il annonce qu'il va même rembourser les billets de ses enfants. Deuxième bourde avouée, donc à demi pardonnée. Un autre bon point.

Là où ça se gâte c'est qu'il est un peu fâché avec les chiffres notre Manuel national. Pour lui un aller-retour Paris-Berlin en jet privé c'est 2.500 € par personne. Et là, je ne suis pas d'accord.

Explications.

Le prix moyen calculé par mes soins, combiné avec deux devis en ligne pour le trajet pour 3 personnes auprès de sociétés de jets privés est de 16.800 €(environ).

Pour 3 personnes, cela fait la bagatelle de 5.600€ par personne ; pas 2.500€ comme il se propose de rembourser si généreusement ! Je ne suis évidemment pas mesquin au point de compter les "petits à côtés" (limousine, escorte, billets du match etc.)

Mais Manuel est un type pragmatique, qui sait bien compter finalement. Sa logique est implacable : Pour lui, l'avion était affrété pour un déplacement officiel. Les coûts étaient déjà engagés. Alors qu'il soit seul à bord ou avec ses enfants, cela ne changeait rien.

Finalement, c'est vrai, et il aurait même raison ! Grâce à lui les coûts d'exploitation par siège ont sensiblement diminués.

Allez Manuel, on se quitte bons amis. Tu as reconnu ton erreur, tu en payes une partie et moi qui viens de verser mon obole volontaire à la société (entendre, payé mon Impôt sur le revenu comme 47% des ménages en France) je te paye l'autre partie.

La prochaine fois que tu vas à la Réunion, sur cet excellent principe de réduction des coûts d'exploitation, n'hésite pas à passer nous prendre, moi et ma petite famille.

Après tout, cela ne coutera pas plus cher aux contribuables. Et comme je suis un type bien élevé, je tiens à participer aux frais et suis prêt à payer la moitié d'un billet en classe éco. On s'appelle et on en discute ?

Tantôt ! :-)