Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour,

J'ai attendu ce dimanche avec une certaine impatience tout au long de la semaine.

Et comme dit la chanson, "j'ai sifflé la haut sur la colline, avec un petit bouquet d'églantines, j'ai sifflé tant que j'ai pu, j'ai attendu mais elle n'est jamais venue aïe ! aïe ! aïe ! aïe !" (enfin de mémoire, c'est un truc dans le genre. Il faudrait que je demande à ma fille pour les précisions sur cette chansons de Joe Dassin. Quoi ? Vous n'êtes pas au courant ? Ma fille et lui c'est officiel ! Si ! Elle est amoureuse de lui. Enfin,cela ne nous regarde pas, fermons donc la parenthèse.)

Je n'ai pas forcément sifflé sur la colline, ni attendu avec ledit bouquet, mais bon je n'étais pas loin : Check météo sur 3 sites le samedi pour le dimanche : unanimité. Vent modéré et temps dégagé.

Le brouillard était bien présent chez moi le matin mais il s'est levé au moment du départ pour le terrain.

En route je le retrouve pourtant plus épais et plus bas encore.

Arrivé à Cergy, un appel du Gourou me fait espérer : "Tu es où Loulou ? - J'arrive dans 20 minutes environ. - Bon, alors ont t'attend." Ce serait volable ? Chouette !

A proximité de Magny-en-Vexin, le nuage est bas, mais on peut voir le ciel bleu juste au dessus. C'est bon ça !

Las, arrivé à la Chapelle, c'est un beau coton bien blanc qui a pris possession de la campagne.

Vu du sol, le spectacle est beau.

D'un point de vue d'aviateur (du dimanche, je revendique le statut !) cette beauté laisse de marbre, ce dernier faisant place à un certain dépit, même, oserai-je écrire.

Bref, on se retrouve dans l'antre du gourou.

Pour décrire l'endroit à vous lecteurs qui ne connaissez pas, c'est un peu comme un salon de thé mais pour paramotoriste : Le thé est remplacé par le café et les tables à napperons brodés par des machines, un atelier et des outils.

Bref, on papote comme des vieilles dames en attendant que le coton se fasse la malle.

Ce dernier, tenace, a raison de notre patience. Nous nous quittons en nous promettant que ce sera pour la prochaine.

Dans tout cela, je n'ai pas encore étrenné mon nouveau châssis...

Tantôt.

Tag(s) : #Paramoteur