Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

Les paramoteurs ont largement battu le vent ce dimanche en fin d'après-midi.

Malgré un vent nul, inexistant, totalement absent (même pas l'équivalent d'un pet de bébé mouche) deux paramoteurs se sont gaillardement élancés dans les airs limpides de notre douce contrée normande.

Les fumées au loin montaient à la verticale et les deux montgolfières qui avaient pris l'air étaient aussi immobiles que des ballons captifs.

Franchement, ce dimanche était celui où il fallait voler.

Rendez-vous pris avec Christophe, nous nous retrouvons sur le terrain par cette belle fin de journée.

Première difficulté, comment allons nous nous installer ? Rien ne bouge. Quelle direction prendre pour le décollage ? Après quelques minutes passées à faire du gonflage de repérage, une direction semble se dessiner. Nous essaierons donc dans ce sens.

Je prend le premier tour et après une longue course prévisible, je me retrouve en l'air. Et c'est là qu'arrive ma seconde difficulté : Concentré sur mon décollage sans vent j'ai oublié de repositionner ma sellette au moment de la course d'élan. Bilan, elle est bien coincée dans mon dos et impossible de la défaire. La situation n'est guère confortable. Je suis bon pour atterrir.

Au tour de Christophe de prendre une belle course d'élan et de décoller.

Je remets tout en place et je commence à avoir sérieusement chaud. Qui a dit que le paramoteur n'était pas un sport ? Hein?! Qui a dit ça ?

Bref, deuxième décollage réussi comme le premier, la sellette en prime. C'est mieux.

Finalement je suis content de moi : Deux décollages ça fait toujours un bon exercice !

Malgré une couverture nuageuse bien présente, l'air était particulièrement stable. Seul un petit vent de 10km/h était détectable et encore.

Pas de ballade pour cette fois, simplement des tours pas loin du terrain. La dernière fois je perdais des tours. Le vol de la veille devait me permettre de vérifier que le changement de bougie et de membrane de carburateur étaient bénéfiques. Finalement ce sera celui là. 40 minutes à tourner en rond avec différents régimes moteur et tout s'est bien passé. Je serai définitivement rassuré après un second vol test.

Mais place aux images, profitez du beau couché de soleil qui nous a été offert.

Vol paramoteur du 26 octobre 2014. Vesly et Authevernes