Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour !

C'est Byzance ! :-)

Un vol samedi matin, un vol dimanche matin ! Plus rien ne m'arrête si non la reprise du lundi au boulot ! :-) Mais il n'est pas dit qu'en sortant vendredi, du même boulot, je ne trace pas directement vers le terrain... A voir, selon la météo notamment.

Bref, ce matin le réveil a sonné tôt pour un dimanche mais comme écrit la veille, le vol en paramoteur se mérite et si c'est le prix à payer, c'est pas bien cher finalement.

Je suis le premier sur le terrain, bientôt en compagnie d'Yves et d'un élève.

Le temps est beaucoup moins brumeux que la veille, le vent faible s'installe aussi plus rapidement. Mais comme je suis plus tôt, au total tout s'annule, on est dans la même configuration à peu de chose prêt.

Je préchauffe, vérifie mes suspentes, m'installe, revérifie mes suspentes, check l'environnement et c'est parti !

Pour partir, c'est parti. Avec encore une fois un vent faible (déco de face cette fois !) qui ne m'aide pas beaucoup. Enfin pas beaucoup jusqu'au passage de l'extension de la carrière où il me fait brutalement monter.

Et c'est là que je m'aperçois que ce maudit frein gauche est passé dans les suspentes au moment ou je l'ai pris pour le décollage.

Il était donc tout simplement bloqué par les suspentes, bien inopérationnel. Et les turbulences commencent à jouer avec mon aile.

Je prend de l'altitude et tente de le refaire passer au bon endroit. De guerre lasse, entre les secousses et l'effet taquet coinceur des V de suspentes, je décide de rentrer en me servant exclusivement du frein droit.

Cette technique a très bien fonctionné. Je suis revenu au terrain et j'ai posé tranquillement en me laissant balloté par les courants d'air.

En effet, la position du frein n'empêchait pas de tirer dessus, mais qu'il retourne en position après. Ce n'est pas grave à l'atterrissage, c'est plus embêtant en vol.

Finalement je n'ai fait qu'un tour de terrain ce dimanche et je suis très content !

La dernière fois que j'ai eu un souci de frein, j'ai mal géré l'événement et je me suis ratatiné au sol (bilan : cage et chassis tordu, sans plus de dommage cependant ni pour la machine ni pour le pilote, sauf l'amour propre salit par la boue et l’opprobre).

La j'ai pris le temps d'analyser le souci, de tenter de le régler puis une fois la décision de retour prise avec les moyens adaptés, tous s'est très bien passé.

Un beau week-end de vol, plein de choses très positives, alors oui ! Heureux ! :-)

Tantôt !

Tag(s) : #Paramoteur